Quand planifier rime avec rentabilité!

Quand planifier rime avec rentabilité!

Chaque année, les incitatifs à produire davantage pendant la période automnale sont nombreux. À ce moment-ci de l’année, le sort en est souvent déjà jeté quant à la quantité de lait qu’un troupeau produira, puisque la plupart des impondérables sont en place : les vaches et taures à vêler dans la bonne période sont déjà en lait, les éleveurs ont une idée de la qualité des fourrages amassés durant l’été, etc.  

Cependant, les mois de septembre et octobre sont des mois gagnants pour la préparation du lait d’automne pour la prochaine année, voire les deux prochaines! Ils sont importants, car les femelles qui seront gestantes durant cette période vêleront durant les mois de juin et juillet de l’année suivante et atteindront donc leur pic de lactation en août et septembre 2016.

L’utilisation de semence sexée durant ces périodes, principalement chez les taures, peut non seulement vous assurer des vêlages au bon moment, mais permet aussi d’augmenter votre bassin de génisses qui entreront en production au bon moment dans deux ans. Semex rapportait d’ailleurs que l’écart entre le taux de conception avec de la semence sexée par rapport à la semence conventionnelle était seulement de 10 %. (Source : http://www.ciaq.com/taureaux/questions-frequentes.html)

Les éleveurs visent une moyenne d’âge au premier vêlage de 24 mois, mais est-ce que c’est l’âge qui se révèle être le plus payant? Le réseau laitier canadien publiait récemment un article intéressant sur la rentabilité des vêlages plus précoces.

La figure 2 établit un lien entre le profit jusqu’à l’âge de six ans et l’âge au premier vêlage. On peut constater que l’âge au premier vêlage qui rapportait le plus de profit jusqu’à 6 ans était de 22 mois, alors que la moyenne nationale actuelle se situe à 26 mois. Il est vrai qu’il peut y avoir une réduction potentielle du rendement en lait lorsque la première lactation débute à 22 mois, mais celle-ci est comblée par une augmentation de la production par année de vie.

Le tableau 2 démontre le profit réalisé en diminuant l’âge moyen au premier vêlage de 26 à 22 mois.

Tableau 2

  Holstein
Âge moyen actuel au premier vêlage (mois) 26
Âge le plus rentable au premier vêlage (mois) 22
Profit par vache réalisé en diminuant la moyenne actuelle de la race à l'âge le plus rentable au premier vêlage. 880 $

 

Ainsi, diminuer l’âge au premier vêlage de certains animaux permettrait d’importantes économies.

En tenant compte de cette étude et en sachant que le pourcentage de quota produit durant les mois de décembre et janvier est généralement comblé (source : Le producteur de lait québécois - À propos de la production), ne serait-il pas intéressant de devancer de deux à trois mois les taures qui auront à vêler durant les mois de novembre, décembre et janvier? Travaillez de concert avec votre vétérinaire, votre conseiller Holstein Québec et votre spécialiste de l’alimentation pour établir la meilleure stratégie pour atteindre cet objectif!

Source :

Âge au premier vêlage et rentabilité. Août 2015. Réseau laitier canadien.

Nouvelles

Communiqué de presse

Une 14e édition au-delà des attentes des 31 participants!

Saint-Hyacinthe, le 10 octobre 2018 – Cette fin de semaine avait lieu la quatorzième édition de l’École d’élevage Holstein Québec, au cours de...

N'oublier pas demain la Vente Bas St-Laurent

Demain, le 7 septembre 2018 aura lieu la Vente Bas St-Laurent. 

Pour plus d'informations contacter Carol Beaulieu 418-736-4509

Holstein Québec est présentement à la recherche d'un(e) candidat(e) qualifié(e)

Responsable de l'équipe-conseil

Êtes-vous à la recherche d'un emploi? Désirez-vous travailler avec une équipe dynamique? Ce poste est peut-être pour vous!!!!!

 

Exposition agricole de l'Abitibi et de Cookshire

Les résultats d’expositions de la fin de semaine!

Exposition agricole de l’Abitibi

Vente Eureka

N'oublier pas demain la Vente Eureka

Dans le cadre du Suprême Laitier 2018! 

Elle commence vers midi, sous la gérance de Sarah-Maude Morin 581-307-5361.

N'oublier pas demain la Vente Basses-Laurentides

La Vente Basses-Laurentides

Le 16 août 2018 à midi sur le terrain de l'Exposition à Lachute

Personne(s)-ressource(s)

Vous avez des questions à propos de ce contenu? N'hésitez pas à nous contacter:

Olivier's picture
Olivier Roy-Tanguay
450 778-9636